Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

Agenda

Tout l'agenda
« December 2017 »
Su Mo Tu We Th Fr Sa
12
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 252627282930
31
Feuilletez le journal
 
Document Actions

Les 10 ans de la messe de 9h30 à la cathédrale

Le dimanche 10 décembre 2017, la messe sous la forme extraordinaire du rite romain à la cathédrale fête son dixième anniversaire (place Métropole)

Bandeau cathédrale (2).jpg

 

Ballot 2017.jpgPour marquer cet anniversaire, les fidèles ont invité Mgr Philippe Ballot, archevêque de Chambéry, qui a accepté. Il assistera donc à la messe du 10 décembre 2017 à 9h30 et en assurera le sermon. 


Un peu d'histoire

C’est pendant l’été 2007, que Mgr Laurent Ulrich, répondant à des demandes répétées (la première connue date de 1985) et surtout au "motu proprio Summorum pontificum" de Benoît XVI acceptait de réintroduire la messe traditionnelle en Savoie en accord avec l’association Semper qui depuis s’occupe de l’animation.

Les premières années la messe était célébrée en alternance par le père Revel, et le père Rojon, tous deux aujourd’hui décédés. Elle l’est aujourd’hui par le père Chanvillard et frère Charles Capet, capucin.

Quelques précisions au sujet de la messe sous la forme extraordinaire du rite romain

• Cette messe est appelée indifféremment messe en latin, messe de Saint Pie V (Saint Pie V ayant généralisé à toute la chrétienté la messe en vigueur à Rome), messe selon le missel de Jean XXIII (Saint Jean XXIII est en effet le dernier pape à avoir apporté des modifications – mineures – au texte de la messe), messe traditionnelle,  etc.. Mais l’appellation officielle, donnée par Benoît XVI est : forme extraordinaire du rite romain.

• La messe est célébrée en latin, à l’exception de l’épitre et de l’Evangile lus en "langue vernaculaire", c’est-à-dire en français. Les fidèles qui ne disposent pas du missel adéquat trouvent à leur place une feuille et un livret qui leur permettent de suivre intégralement la messe.

• La messe est célébrée "ad orientem" , c’est-à-dire que le prêtre et les fidèles sont tournés dans la même direction, vers le Seigneur, comme cela a toujours été le cas jusqu’à l’époque post-conciliaire. On retiendra l’image du pasteur qui mène son troupeau.

• La Sainte communion est reçue, avec humilité, à genoux et directement sur la langue.

 

<< Go back to list